S’envoler vers le Lej de la Pêsch

"Le matériel ne peut être livré que par hélicoptère", explique le vendeur Markus Johanni pour expliquer les conditions, et il ajoute : "Mais pour nous, une telle intervention n'a rien d'exceptionnel - nous livrons et assurons le suivi de nombreuses installations spéciales, comme par exemple les portes de cabines ou de portails de téléphériques". C'est également ce que confirme Beat Pfund qui, avec ses deux techniciens de service fixes, s'occupe entre autres de toute l'Engadine pour Gilgen en tant que responsable du service après-vente Est. "Nous effectuons 2’400 interventions par an, dont 1’600 services. Les plus grands défis pour nous sont les longues distances de transport et le fait que l'Engadine connaît six mois d'hiver.

Comme lors du vol du 23 novembre entre le point de service Gilgen le plus élevé, à Samedan (1’721 m d'altitude), et le domaine skiable de Corviglia - avec pour destination Lej de la Pêsch.

Fermer

Mot-clé